LA MADRUGADA

03-06-17

IL PLEUT SUR MANAGUA - Sergio Ramirez

Polar social ultra réaliste du bout du monde, un tout petit bout du monde noirci à la décadence libérale : le Nicaragua. L'improbable inspecteur Morales, ancien militant sandiniste, sorte de Colombo tropical boiteux en beaucoup moins compétent, enquête avec sa Lada bleue sur un meurtre dans un dédale de corruption et un chaos social burlesque où toutes les valeurs sont mises à mal : les ex révolutionnaires sont aussi thatchéristes que les juges sont hors la loi, les flics trafiquent pendant que les évangélistes délirent et que les... [Lire la suite]
Posté par Philippe SM à 16:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11-11-16

Instant suspendu avec T. Monk

Thelonious Monk - Just You, Just Me
Posté par Philippe SM à 06:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05-11-16

LA PROXIMITE DE LA MER - Jorge Luis BORGES

C'est par le poème que Borges entamera et finira son oeuvre.La proximité de la mer est un recueil d'une magie murmurée, une poésie coquillage où la proximité des mots se grave sur le sable. Une révélation en attente qui donne à l'esthétique de Borges élans vibratoires, plaisir palpable, méditative saveur, tigres et couteaux, quelques labyrinthes et force miroirs, là où la mer compte moins que son approche. Deviner ses rivages. "De quel Adam avant le paradis, de quelle divinité insondable sommes-nous, les hommes, un miroir brisé ?"
Posté par Philippe SM à 16:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22-08-16

Jeg er den lykkeligste mand i verden

Kattegat, Danmark
Posté par Philippe SM à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18-08-16

Vacances au Danemark, Aarhus et navigation dans le Kattegat.

Posté par Philippe SM à 02:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04-06-16

AU MOINDRE GALHAUBAN

Notre nouvelle "Au moindre galhauban", fait partie des onze textes lauréats du concours de nouvelles 2015, organisé par la revue littéraire L'Encrier Renversé. Elle vient de paraître dans le numéro d'avril 2016. Ecrire à deux fut une gageure, notre transatlantique littéraire à nous. Des moments d'intense plaisir et d'immense complicité. Parfois quelques grains entêtés d'humeur tropicale, mais tant d'amusement. Tant de lumière. Merci Sophie. Infiniment.
Posté par Philippe SM à 11:55 - Commentaires [7] - Permalien [#]

04-06-16

“I claim that whether you want something to happen or not – what value there is in the result, and how you judge the value of the result (which is the other end of the question : should I do this?) – must lie outside of science because it is not a question that you can answer only by knowing what happens ; you still have to judge what happens – in a moral way. So, for this theoretical reason I think that there is a complete consistency between the moral view – or the ethical aspect of religion – and scientific information.” Richard P.... [Lire la suite]
Posté par Philippe SM à 11:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01-12-15

Barbelés

Le Nicaragua est le pays du barbelé. J’ignore quelle multinationale leur refourgue de telles quantités. Les nicaraguayens étant d’un tempérament aussi joyeux que pragmatique (malgré l’état déplorable du pays), les barbelés servent la plupart du temps à faire sécher le linge.    
Posté par Philippe SM à 14:18 - Commentaires [13] - Permalien [#]
11-11-15

TRES GRAND PETIT LIVRE : Coupé du Monde

« Coupé du Monde » est un ouvrage collectif bourré de talents, paru en 1998. En pleine coupe du monde de football, le minuscule éditeur Motorino (M. Chalandre & A. Resovaglio) et les Editions du Cardinal associent photographe, auteurs (dont Emmanuel Davidenkoff), imprimeur, papetier, associations culturelles, pour réaliser ce livre intense qui relate l’aventure du FC Panam, club de footeux de banlieue, en textes parfaitement ciselés et en images signées de l'excellent photographe Michaël Zumstein. « Aux pieds meurtris, tortionnés,... [Lire la suite]
Posté par Philippe SM à 13:05 - Commentaires [18] - Permalien [#]
10-11-15

Vegan Dream

Consommer de la viande rouge serait probablement cancérigène, affirme l'OMS, avant de tempérer son discours sous la pression des lobbies agro-alimentaires. De toute façon, vivre est cancérigène. La solution pour vivre longtemps serait de varier chaque jour les poisons.(Managua, marché de Los Robles)
Posté par Philippe SM à 13:54 - Commentaires [19] - Permalien [#]
08-11-15

DAVID L'AMIRAL, à suivre sur son blog...

  David L'amiral, en attendant que mon blog soit - DAVID L'AMIRALDavid L'amiral, en attendant que mon blog soit débugué et que j'aie le droit d'afficher une photo de profil...http://davidlamiral.canalblog.com  
Posté par Philippe SM à 15:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
08-11-15

MESSAGE

J'aime les idées, les mots, les phrases, les auteurs qu'elle affectionne, leur grave légèreté. Elle les sème ensuite comme des confettis sur les toits d'une cathédrale. Grande  
Posté par Philippe SM à 14:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06-11-15

SAIL MORE - HONDURAS

Iles la Baie - Honduras. Juillet 2015 Sur le Yamana de David TOUATI. (Photos Maïa ROSS)  
Posté par Philippe SM à 14:45 - Commentaires [34] - Permalien [#]
06-11-15

LA MADRUGADA

Home, sweet home.
Posté par Philippe SM à 13:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05-11-15

CUISINE

J'ai repeint ma cuisine et j'ai commandé des meubles BLANCS avec un plan de travail GRIS. Hier, livraison et installation par le cuisiniste. - Mais ce n'est pas ce que j'ai commandé ! - Mais si señor San Martin : c'est la couleur qui est différente, c'est tout. Autrement il faut attendre 3 mois. Vous savez, ce ne sera pas plus cher, votre cuisine marron et turquoise. C'est joli non ? …Moralité : tout de suite maintenant, c'est marron et turquoise. Et je ne paie pas de supplément pour ce que je n'ai jamais commandé. Parce qu'on est au... [Lire la suite]
Posté par Philippe SM à 02:14 - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :
03-11-15

ILLUSIONS PUBLIQUES

Chimalmat, écrivain public sur le marché Roberto Huembes à Managua, possède, pour le courrier du cœur, une verve et une diplomatie réputées. Si une déclaration d'amour coûte 60 Cordobas (environ 2€), une lettre de rupture coûte 70 Cordobas. En revanche un courrier pour demander pardon à sa femme ou sa fiancée de l'avoir trompée et tenter de la reconquérir c'est 100 Cordobas. Parce que, dit Chimalmat, une femme qui a perdu ses dernières illusions ça n'a pas de prix…Je suis un inconditionnel de cette Amérique là : celle qui a à dire... [Lire la suite]
Posté par Philippe SM à 15:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24-09-15

SUR LA ROUTE DE STOLAC - Bosnie Août 2015

Posté par Philippe SM à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24-07-15

QUAND JE SERAI VIEUX, TRES VIEUX...

Quand je serai vieux, très vieux, quand mes rhumatismes auront eu raison de mes océans, que mes artères seront trop encombrées pour l'aventure, mes renoncements trop pressants et mes envies perdues, alors je voyagerai avec mon grand âge : raisonnablement. J'arpenterai les vignobles de Toscane en béquilles et les lacs d'Ecosse en déambulateur, les fontaines de Rome avec mes antidouleurs, les plages de Tel-Aviv avec mes derniers scanners et Copenhague avec mes IRM. Je suivrai des chemins balisés pour m'extasier de chaque Colisée. Je... [Lire la suite]
Posté par Philippe SM à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14-07-15

IDIOSYNCRASIE HONDURIENNE

- "Repassez la semaine prochaine" est la devise nationale.- Une consommation de bières par habitant hallucinante. En fin de fiesta, on construit un mur de cannettes vides : plus il y en a, plus on a rigolé (voir photo).- Un service public moribond, organisé pour rendre fous les administrés.- Des concours de Miss partout, moyen d'ascension sociale pour les femmes plus rapide que les diplômes. On s'y fait à ces défilés-bikini dans les commerces, genre Miss Boulangerie, je vous assure.- Des honduriens toujours serviables qui indiquent... [Lire la suite]
Posté par Philippe SM à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11-07-15

Madame-blonde-sans-prénom

La seule fois où ma mère s'est décolorée en blonde… Mon père était tellement furieux qu'il faisait semblant de ne plus la reconnaître et refusait de l'appeler par son prénom en lui donnant du Madame toute la journée. Jusqu'à ce qu'elle redevienne  brune : Madame-blonde-sans-prénom a craqué. (Archive Facebook 2015)
Posté par Philippe SM à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]